dimanche 1 mai 2011

J'ai déjà du mal avec le concept de "travail", alors le concept de "fête du travail", vous pensez....

Zut, flûte, et caca-boudin. Ma cafetière fuit. En attendant de la réparer (ou, en cas d'échec de l'opération à cœur ouvert, de la remplacer) (ça m'apprendra à profiter des promos et à acheter des cafetières à moins de dix euros), j'ai pris chez Auch** un café soluble de marque de distributeur. Du coup, j'ai essayé de boire ce café soluble. Et du coup j'espère sincèrement que le chef produit aura été exécuté. Et que le bourreau aura été maladroit et aura dû s'y reprendre à plusieurs fois. Le café soluble, on sait bien que c'est pas terrible. Mais c'est pas une excuse. Il y a des bornes dont on ne doit pas dépasser les limites, sans déconner.

Par ailleurs, j'ai encore été interviewé, ça devient une habitude. Bon, là, c'est pour le compte du site France Comics*, donc c'est pas comme si c'étaient de parfaits inconnus. Ça fait au moins la troisième fois qu'ils m'interviewent, eux. Je devrais mettre au point une formule d'abonnement.





*Je suis obligé de pas dire trop de mal, j'ai appris qu'ils ont des espions parmi les lecteurs de ce blog, alors depuis, j'ai peur.

** non, en fait, c'est pas un renvoi en bas de page (en plus, ça aurait été dans le désordre, vous l'aurez sans doute remarqué), mais juste un habile camouflage d'une marque connue pour éviter le procès. mais le fait demeure, leur café soluble est quand même incroyablement dégueulasse, et doit monter à au moins 9,2 KF (kebab frelaté) sur l'échelle du tordage de boyaux.

5 commentaires:

  1. Des espions, ici !? dans l'antre de la liberté intellectuelle, de la liberté mercantile, de la liberté des gros chiens ...

    Bon, ça fait tâche un mec qui bosse pour la Cafetière et qui boit du café soluble .... (me souviens que mes parents avaient fait un malheur avec leur café fait à la machine italienne dans un terrain de camping de la future ex-Yougoslavie)

    RépondreSupprimer
  2. Ma tante, en Croatie, avait la seule machine à expresso de tout le patelin (années 70). ça désemplissait pas.

    mais après, quand les babouchkas faisaient le café turc à la traditionnelle, c'était une tuerie aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Il aime pas le Coca, il aime pas le café soluble... C'est à désespérer.

    RépondreSupprimer
  4. Alain (AKA Kaze)4 mai 2011 à 22:19

    Monsieur, j'essaie de t'envoyer un mail, mais internet est diabolique et je n'ai a priori plus ton adresse mail.

    Superpouvoir est dans les choux, donc voici, je cite un pote :

    Le jeudi 26 mai, à 20h30, au cinéma Utopia de Saint Ouen l'Aumône (95), je vous propose une séance exceptionnelle... TURKISH STAR WARS!!! (sisi)

    RépondreSupprimer
  5. bon, je viens de t'envoyer un mail.


    et merci pour l'info !

    RépondreSupprimer