jeudi 13 janvier 2011

Message d'utilité générale

On vient de me faire passer un appel à manifester samedi, Place de la République à Paris, à 14 heures, contre les violences en Tunisie.

Je soutiens l'idée. Déjà, parce que les Tunisiens vivent sous un régime policier que même Poutine n'a pas réussi à mettre en place chez lui, et que ce régime s'avère visiblement incapable de les nourrir correctement, ce qui serait la moindre des choses, pourtant, vu que ce genre de dictatures prennent généralement l'efficacité à gérer les affaires comme prétexte à restreindre les libertés.

Ensuite, le silence gêné de notre gouvernement montre bien qu'il y a un couac quelque part. C'est vrai que la Tunisie est allée beaucoup plus loin que nous dans le contrôle des médias et de l'internet, et que nombre de nos gouvernants lorgnent sur cet exemple qui leur fait envie. Car eux aussi, ils se poutinisent à vive allure.

Et quand la Poutinisation, puis la Benalisation de notre Leader Minimo seront achevées, il visera la Kimjongilisation* (il a déjà le format). Donc autant montrer qu'on le voit venir.



*Si ce n'est sous sa présidence, au moins sous celle de ses successeurs, voir le petit site lancé par les jeunesses UMP pour dénoncer les "mensonges de la Gauche", et qui bidonne les chiffres sans la moindre espèce de vergogne. Le Style Pravda a encore de beaux jours devant lui.

5 commentaires:

  1. Ben, ces gens sont des Staliniens de droite. C'est tout.

    RépondreSupprimer
  2. De toute façon, la meilleure poutine est au Québec : http://fr.wikipedia.org/wiki/Poutine_%28plat%29

    RépondreSupprimer
  3. Et môôsieur Nikolavitch, je m'inscris en faux face à de telles déclarations sur l'incapacité de nôôtre gouvernement à réagir :
    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/01/13/tunisie-les-propos-effrayants-d-alliot-marie-suscitent-la-polemique_1465278_3212.html#ens_id=1245377&xtor=RSS-3208

    RépondreSupprimer
  4. Avec le dernier discours de Ben-Ali, je crois que certains vont se dire que c'est gagné et que tout le monde peut rentrer chez soi... Et pourtant :(

    RépondreSupprimer
  5. Et ben les tunisiens auront eu la force et le courage de pousser jusqu'au bout ! Heureux qu'ils en soient récompensés, maintenant croisons les doigts pour la suite...

    RépondreSupprimer