vendredi 3 décembre 2010

Une machine à transformer soi-même les chanteuses en saucisses, c'est un Herta-kit ?

En fait, c'était juste pour vous refourguer une citation de Clint Eastwood que j'ai retrouvée dans mes archives.

"Cela aurait pu être l'un des meilleurs films de guerre jamais réalisés. Excellent scénario, excellente distribution, subtil message antiguerre. Mais les choses ont mal tourné. Le tournage s'est enlisé en Yougoslavie. Au final, on a eu une histoire sur un groupe de branleurs pendant la Seconde Guerre mondiale."

Il parlait, vous vous en doutez, de De l’Or pour les Braves. Un film dans lequel Donald Sutherland a quand même une des plus belles répliques du monde.

4 commentaires:

  1. Pauvre Eartha Kitt...
    Elle chantait si bien !

    RépondreSupprimer
  2. C'est le film où à la fin, [ATTENTION SPOILER !] ont fait ami-ami avec l'adversaire et on se sépare les poches pleines ? Il aura au moins le mérite de briser la matrice "trésor de la Sierra Madre". (Autre excellent film au demeurant.)

    RépondreSupprimer
  3. Où il est passé mon commentaire ?
    Bon, je retape :
    [ATTENTION SPOILER] C'est bien ce film où, à la fin, on fait copain/copain avec l'adversaire et on se sépare les poches pleines ? Curieux, je n'ai aucun souvenir de Eastwood dedans. Pleasence, oui. Le boche monstrueux, aussi. Le club du 3e âge figurant la population du village également. Mais Clint...
    Ce film a au moins le mérite de briser la matrice "Sierra Madre" (Autre film, excellent au demeurant, avec Bogie en loser.)

    RépondreSupprimer
  4. si, si. Clint est dedans.

    Et il y a ce magnifique échange :

    Clint : C'est un char Tigre. De face, c'est pas possible. Il va falloir contourner pour le prendre par derrière.

    Sutherland, qui ouvre un oeil égrillard : Hmm ? Là tu m'intéresses, mon mignon.

    RépondreSupprimer