mercredi 15 décembre 2010

The horror, the horror

On le sait, le spam (ou "pourriel", en bon Français), c'est mal. Ça envahit nos boites mail en nous promettant monts et merveilles, d'assurances auto pas chères (j'ai pas d'auto), de mutuelles avantageuses (je suis satisfait de la mienne, et j'ai pas confiance dans des trucs basés Dieu sait où), de pilules à faire pousser la bite (euh...), de logiciels soit disant légaux à pas cher hébergés sur des serveurs en Sibérie (que du Windows, donc je suis pas concerné non plus, et puis bon, des serveurs russes, j'ai tendance à me méfier, on se demande pourquoi), de propositions de veuves/filles/arrière cousines de dictateurs en fuite pour faire sortir du pognon d'Afrique (l'Afrique n'a déjà pas assez pognon, je vais pas encore leur en soutirer, j'ai des principes), des invitations Fesses-Boucs (vous connaissez mon amour immodéré pour cet engin), etc.

Depuis le temps, mon logiciel de messagerie a appris a repérer tout ce fatras et à le zapper direct, tel un Flash Gordon armé d'un fulgurant à l'ancienne qui dézingue, le brushing impeccable et la conscience en paix, des créatures contrefaites aux yeux globuleux.

Et puis là, paf. C'est le drame. Je viens de recevoir un spam horrible. Une invention du diable. Un concept totalement blasphématoire et, bien entendu, fabriqué aux USA (ce n'est donc pas un gadget porno japonais. Les gadgets pornos japonais, ça entre encore dans une autre catégorie).

Ce pourriel tentait de me vendre une boite en plastique qui permet de faire cuire les nouilles au micro-onde. Imaginez le truc. Au micro-onde, putain ! Sans casserole, sans salière, sans cuiller en bois pour touiller amoureusement, sans fourchette pour porter l'estocade à une nouille dans l'eau frémissante pour vérifier qu'elle soit al dente ou carrément molle d'un claquement de langue. Non. Un truc en plastique pour faire cuire les nouilles dans ce machin stupide qui fait "bzzzzzzzt-ding" et "un coup c'est trop chaud, un coup c'est trop froid, mais c'est jamais bien".

Faut vraiment être le fils à personne pour avoir ne serait-ce que l'idée d'inventer un machin pareil. Et au moins être adhérent à l'UMP pour avoir envie d'en vendre à des gens.

**s'en va en claudiquant et en maudissant le ciel d'un poing rageur tel un dessin de Berni Wrightson de la grande époque**

3 commentaires:

  1. ouais, j'avais la haine.

    désolé. Pardon aux spammeurs de les avoirs insultés à ce point, ils ne le méritaient probablement pas.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais...
    Bienvenue en Amérique, le pays où les français ont des superpouvoirs.

    Sérieusement, la dernière fois que j'y suis allé, je savais dans quel ordre on mettait les légumes pour faire une soupe maison, je savais cuire des pâtes, je savais faire une omelette... j'étais pour ces gens un être étrange et fascinant.

    Des pâtes au micro-ondes ? Cela ne m'étonne pas du tout. Il y en a qui n'ont pas de casserole chez eux.

    J'adore l'Amérique, mais c'est vrai que c'est indicible par certains côtés...

    RépondreSupprimer