vendredi 31 décembre 2010

Bon, ben c'est pas tout ça...

Mais j'ai bien l'impression que 2010 ne passera pas l'hiver.

Je pense donc qu'il est temps de passer à autre chose. L'an a vécu ce que vivent les ans, le temps d'un printemps et des saisons connexes, il faut s'y faire, et le voilà qui tire sa révérence sous les flonflons et la préparation intensive de crises de foie homériques.

Bien entendu, c'est pile juste avant le réveillon que j'ai eu une fuite et qu'il a fallu que je file chez Casto pour choper la pièce pour la réparer. Je note que tous les gens qui étaient dans le Casto avaient l'air dans le même état de stress que moi, sentant bien que s'ils ne trouvaient pas rapido une solution technique, le passage à 2011 s'effectuerait la clé à molette à la main, alors que normalement ça se fait avec le tortillon qui fait pouet quand on souffle dedans. Bon, réussi à contenir les dégâts. Je finirai la réparation demain, si je suis d'humeur.

Quant à vous, j'espère que vous ne lirez ce texte que demain, ça voudra dire que vous avez une vie.

à l'année prochaine, bisous à tous. Même à ceux qui piquent. Je suis d'humeur généreuse ce soir.

9 commentaires:

  1. Oui, j'ai une vie...
    Le problème, c'est que je la passe sur internet. ^^

    RépondreSupprimer
  2. Non, je n'ai pas de vie. Enfin, si la vie se décompte en participations aux réveillons où l'on baffre en soufflant dans des langues de belle-mère avant d'aller faire la chenille entre la bûche et le pousse-café. J'ai connu trop de réveillons abyssaux pour ne pas goûter avec satisfaction une soirée tranquille chez moi, avec petit gueuleton en famille le lendemain.

    Je n'aurais pas eu la curiosité malsaine et cruellement punie de regarder l'immonde et tragique Cinéman, ç'aurait été une très bonne soirée, dans l'ensemble.

    Je ne parle pas des klaxons et des pétards qui manifestent la joie d'un vain peuple dont on m'étonnera beaucoup en m'expliquant qu'il a une vie, lui, et qu'il en profite à fond par ces saines activités.

    Nannée quand même! ^_______^

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année poilue, Monsieur 'Lavitch !

    RépondreSupprimer
  4. Le Nolifer, il te chie dans les bottes, espèce de... de... PÈRE DE FAMILLE !!!

    >sanglots, claquement de porte<

    RépondreSupprimer
  5. Bonne année à tous.

    en effet, mon Manti, Cineman, je crois qu'il fallait le vouloir. Tu es un aventurier de l'extrême.


    Bon, par chez moi, c'était plutôt calme. à part un marinier qui a fait sonner sa corne de brume en non stop entre minuit et minuit et demie.

    RépondreSupprimer
  6. Pour une fois, UNE FOIS, que je passe le soir du réveillon à boire quelques bières avec un pote au lieu d'être tout seul devant mon PC, les gens vont croire que j'ai une vie. On ne m'y reprendra plus.

    RépondreSupprimer
  7. Y en a même qui risquent de croire que tu as des potes... ^^

    RépondreSupprimer