jeudi 7 octobre 2010

Real TV Power dans la place

Il parait que TF1 voit son audience s'éroder petit à petit. Certains, déjà , y applaudissent une victoire, certes tardive, de l'intelligence qui finit par se ressaisir. La théorie est séduisante, mais quand on voit ce que sont capables d'élire nos concitoyens, elle ne tient pas tout à fait la route.

Je crois que c'était Jack Warner qui disait qu'on n'avait jamais perdu d'argent à mépriser son public. TF1 n'en est pas encore à perdre de l'argent, l'adage a encore de beaux jours devant lui. Mais il va falloir se ressaisir, Monsieur TF1.

Et l'actualité récente m'a donné une idée pour ça (vous pourrez m'envoyer un chèque, Monsieur TF1) (un gros, de préférence, vu que la Redevance va pas tarder à tomber). Vous savez peut-être qu'en Hongrie, patrie de notre vénéré Leader Minimo, une boue toxique aux métaux lourds pollue bien des villages, et ne va pas tarder à se répandre dans le Danube, ce qui serait dommage, parce que le Beau Danube Rouge, ça sonne moins bien, et dans la région, ça peut en plus rappeler de mauvais souvenirs. Bref. Il y a de quoi faire une belle émission de télé-réalité. Prenez les crétins patentés de rigueur dans ce genre d'exercice. Nantissez-les de bottes en caoutchouc fournies par un quelconque sponsor (mettons Prada, s'ils fabriquent des bottes en caoutchouc. Sinon, Aigle, s'ils existent toujours), fournissez leur des pelles fournies par un autre sponsor (Jardiland, Castorama, ou alors Truffaut, pour faire Nouvelle Vague, on a un besoin urgent de combler 25 ans de déficit en mieux-disant culturel, chez TF1, paraît-il). Et envoyez-les prêter main forte aux équipes chargées du nettoyage de la fameuse boue. Echantillonnez bien votre joyeuse bande (avec par exemple 1 beauf raciste, 2,5 membres de minorités visibles, 3 bimbos, 1 beau gosse décérébré mais avec tablettes de chocolat en option, 1 folle du cul, 1 ressortissant des beaux quartiers plutôt fin de race et 2 prolos en fin de droits, les plus télégéniques candidats cumulant plusieurs de ces caractéristiques) pour assurer les bons psychodrames qui font de l'audience, et faites les patauger dans la boue toxique, en leur demandant de s'entraider, tout en favorisant ostensiblement ceux qui la jouent solo m'a-tu-vu. Pas la peine de faire voter le public pour les exclusions (hormis pour gratter le pognon des numéros surtaxés), normalement, la boue toxique doit se charger d'écrémer le groupe à votre place.

Ça s'appellera Kolontar, et ça fera un carton.

1 commentaire:

El a dit…

Effectivement, ils ne savent plus quoi inventer, question télé soi-disant-réalité... C'est pathétique.

Ce qui est bien c'est que, passé l'attrait de la nouveauté, les gens ne regardent plus. Une petite victoire sur l'indigence culturelle...

Sinon, il y a ça :

http://www.youtube.com/watch?v=NKk36JOJYJI