samedi 7 août 2010

Tiramisu Rex

Dans mon rêve de cette nuit, il y avait une espèce de conspiration de méchants. Pour la dézinguer, il fallait que je m'infiltre dans un hôpital où avaient lieu des expériences contre nature. Avec un pote (qui effectivement est devenu brancardier, mais que je n'ai pas revu depuis vingt ans), on se faisait passer pour des brancardiers histoire de savoir ce qui se passait.

Les détails sont flous, mais j'arrivai à m'échapper après une poursuite en chariot à médicaments dans la rue. Et surtout, je me retrouvais obligé de planquer un tyrannosaure en parfait état de marche dans mon jardin (genre tombé du camion, le tyrannosaure). J'en étais à barricader les fenêtres donnant sur le jardin pour éviter les accidents (j'avais surpris le fiston en train de passer la tête en criant : "trop cool, un t-rex ! dis papa, pourquoi il fait que six mètres ?") et mon père me demandait ce que je comptais en faire, parce que ça risquait de me coûter bonbon en barbaque si ça s'éternisait, mais qu'au besoin il connaissait un type qui vendait des carcasses de boeuf de réforme à l'industrie des pâtées pour chiens et...

Et je me suis réveillé.

1 commentaire:

Zaitchick a dit…

Y a une explication à tes rêves, d'après Freud...
Mais je serais curieux de savoir laquelle...